Postuler à un codir, c’est peut-être votre moment ? Voici pourquoi...
homme a la fenetre

Postuler à un codir, c’est peut-être votre moment ? Voici pourquoi...

C’est parti pour les chaises musicales post-Covid. Eh oui, les membres des comités de direction n’ont pas tous fait le job durant cette crise sanitaire. Alors plus ou moins contraints, certains quittent le navire. Et mécaniquement, des postes à pourvoir et des opportunités sont à saisir en interne ou en externe. Explications et conseils de Coralie Rachet, Isabelle Sathicq et Grégoire Conquet, trois experts du marché de l'emploi des cadres.

Publié le 18 juin 2020

Retrouvez l'intégralité de cet article de Sylvie Laidet sur cadremploi.fr

Viser un comité de direction pour la mission et pas pour le galon

Cet appel d'air dans les comités de direction est peut-être LE moment pour certains d'entre vous de sortir du bois et de postuler. Surtout si vous êtes motivé pour la mission : « Ce sont des postes qui ne supportent que l'excellence, insiste Grégoire Conquet, directeur exécutif du cabinet Badenoch + Clark Paris. Il faut donc être animé par autre chose que le galon. Avoir l'envie d'assumer un fort niveau de responsabilités, d'apporter son impact et une réelle transformation à un collectif. »

Premier conseil qui en vaut mille : ne pas planter un couteau dans le dos du N+1 que vous aspirez à remplacer.

Deuxième conseil : s'appuyer sur ses qualités naturelles et les réalisations que vous avez à votre actif. « Pour ce type de fonction, et notamment après cette crise, la curiosité, la résilience et la capacité d'adaptation, sont des skills décisives à ces postes », ajoute Grégoire Conquet. Plusieurs cabinets de chasse de tête reconnaissent même qu'ils sont mandatés pour des missions d'assessment pour évaluer ces skills en situation. Et si les résultats (et le potentiel de l'évalué) ne correspondent pas aux nouvelles attentes de la boîte…. « next ».

Lire l'article en entier