Évaluations de vos équipes : comment être constructif
Evaluation equipes constructif

Évaluations de vos équipes : comment être constructif

Même s’ils ne sont pas obligatoires, l’entretien annuel et l’entretien de mi-année sont des moments déterminants pour la réussite collective de votre organisation. Zoom les enjeux de ces échanges et les étapes de l’évaluations de vos équipes, pour en faire des leviers constructifs et productifs.

Publié le 4 juin 2021

Le bilan annuel vous permet de faire un point sur les réussites, les prochains objectifs mais aussi les besoins de vos salariés. Lors de périodes difficiles comme celle que vous vivons actuellement, l'entretien de mi-année, qui a généralement lieu avant ou après la période estivale, est également un excellent moyen de suivre les projets en cours ou à mi-parcours et de garder un contact avec vos collaborateurs. Ce moment privilégié avec votre employé vous permet d’aborder de nombreux thèmes : la situation actuelle, les possibilités de changements, les nouveaux objectifs.

Les attentes de vos salariés lors de leur entretien annuel

Depuis la crise sanitaire, de nouvelles attentes apparaissent chez vos collaborateurs. Selon une étude menée en 2020, 31 % des interrogés ont plus d’attentes par rapport aux années précédentes. Par ailleurs, plus de 3 salariés sur 10 estiment de pas pouvoir s’exprimer librement pendant ces évaluations et 70 % d’entre eux pensent que ces temps d’échange ne sont pas assez suivis par des actions concrètes.(1)

Face aux nouveaux rythmes de travail et à l’organisation différente des équipes, les salariés ont changé leurs attentes et souhaitent que leurs managers s’adaptent et se réinventent lors des évaluations, feedbacks et entretiens annuels. Aujourd’hui, les demandes des salariés vont au-delà des traditionnelles questions sur l’évolutions de carrière, le salaire ou encore le développement des compétences. Les attentes se déplacent désormais vers la qualité de vie au travail, de la place de l’individu dans l’organisation ou encore des envies professionnelles (1). L’empathie et la sincérité sont également les softs skills primordiales à développer lors de ces entretiens, désormais fondés sur l’écoute et l’entraide.

À lire aussi : Crise sanitaire : un contexte qui transforme les réflexes à mobiliser pour manager à distancec

Une structure précise à suivre pour une évaluation efficace

Idéalement, un entretien annuel ou de mi-année doit toujours suivre le même schéma :

  • Analyse de la situation actuelle (qu’est-ce qui fonctionne, qu’est ce qui peut être amélioré),
  • Discussion des possibilités de changement (que faut-il changer, et pourquoi),
  • Nouveaux objectifs (comment mettre en place ces nouveautés).

Suivre ces étapes vous permettra de garder une structure tout en ayant à l’esprit que c’est un moment d’échange pendant lequel votre collaborateur a lui aussi la parole. Afin que le salarié soit prêt lors de cette prochaine rencontre, assurez-vous de planifier le rendez-vous en avance, pour lui donner le temps de se préparer.

Vous avez également l’obligation de l’informer « des méthodes et techniques d’évaluation professionnelles mise en œuvre à son égard » (articles L1222-2 à L1222-5 du Code du travail). Ainsi, il est fortement recommandé d’établir un bilan précis ou de lui communiquer la grille d’évaluation utilisée. Il saura quels seront les points abordés et aura même la possibilité de s’auto-évaluer en amont de l’entretien.

Après avoir fait un retour complet sur le travail de votre salarié, c’est aussi l’occasion de parler du développement des compétences et des connaissances en proposant des formations afin de pouvoir faire évoluer et progresser votre collaborateur.

Enfin, l’entretien annuel est aussi le moment pendant lequel des questions financières (prime, augmentation) peuvent être évoquées, tout comme des changements importants (changement de poste, promotion).

Une évaluation réussie peut mener à un regain de motivation

Le dialogue régulier entre un manager et son salarié développe une relation de confiance. Votre collaborateur sera plus enclin à communiquer si vous êtes accessible, disponible et à l’écoute. Cet entretien est aussi le moment idéal pour exprimer ce qui ne fonctionne pas de son point de vue. Votre mission : proposer des solutions qui peuvent convenir à sa situation afin de le rassurer et de le booster. L’entretien est aussi un moment pendant lequel votre collaborateur aura peut-être le besoin de récapituler les missions déjà effectuées et les objectifs atteints. En tant que manager, encouragez-le en le félicitant et le remerciant. C’est aussi l’occasion de partager une bonne nouvelle : un bonus, une récompense, des congés payés supplémentaires, une augmentation de salaire… Il ressortira de cette entrevue encore plus motivé et satisfait.

Un sondage publié en avril 2020 révèle que 24 % des salariés interrogés ont ressenti une baisse de leur motivation professionnelle dès les premières semaines de confinement(2). Depuis le début de la crise sanitaire, les habitudes et les méthodes de travail ont été bouleversées et la motivation de vos salariés a pu décliner. En plus d’évaluer la qualité du travail, les objectifs atteints et les possibles améliorations, l’entretien est aussi l’occasion de vous assurer du bien-être de vos salariés et de vous montrer à l’écoute et reconnaissant envers le travail accompli. Posez-leur des questions : comment vivent-ils le télétravail ? Ont-ils besoin de plus de ressources ? Comment gèrent-ils leur charge de travail ? Être à l’écoute et planifier des entretiens individuels est d’autant plus important et primordial dans ce contexte pour le bien-être et l’épanouissement de chacun.

À lire aussi : Bore-out, burn out, comment préserver ses équipes ?

Badenoch + Clark vous aide à mettre en place des stratégies en vous proposant un accompagnement personnalisé et des solutions sur mesure pour vos recrutements. Contactez-nous pour en savoir plus !

(1)Enquête réalisée par Welcome to the Jungle auprès de 1012 salariés en France entre le 27 octobre et le 9 novembre 2020
(2)Baromètre « Impact de la crise sanitaire sur la santé psychologique des salariés » réalisé en ligne par Opinion Way pour Empreinte Humaine du 31 mars au 8 avril 2020 auprès d’un échantillon de 2003 salariés représentatif et constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de secteurs d’activités, de nature d’employeur et de taille d’entreprises.