Crise mondiale : feu VERT
Organization

Crise mondiale : feu VERT

EDITO : Cela n’échappe plus à personne, le monde d’aujourd’hui ne sera plus le monde de demain. Notre société vit un moment historique : crise sanitaire, bouleversement de l’organisation du travail, remise en question du système de management, transformation digitale, nécessité de donner du sens à nos actions… les entreprises et les salariés doivent s’adapter à ce nouveau paradigme.

Publié le 16 décembre 2020

Réalisé par Antonin Decosse, Directeur Executif chez Badenoch + Clark, Spécialiste Engagement sociétal et intérêt général.

C’est une opportunité unique pour notre profession, d’être acteur du changement et ainsi d’aider nos clients (via la data, le conseil, l’expertise métiers …) dans le recrutement de leurs équipes, le développement des nouvelles compétences et l’anticipation des nouveaux métiers.

L’écologie et les enjeux sociétaux ne sont pas épargnés. Le défi énergétique concerne l’ensemble de la planète et s’est concrétisé en France, en 2015, par la promulgation d’une loi relative à la transition écologique pour la croissance verte. Cette loi désigne neuf objectifs à atteindre pour réussir la transition énergétique, renforcer l’indépendance énergétique et sa compétitivité économique, préserver la santé publique, protéger l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique à horizon 2030 et 2050.

Consultants en recrutement, avons un rôle important à jouer. Un rôle unique de pouvoir parler à toutes et tous en entreprise, et partager nos savoirs pour conseiller et orienter les décisions.

Aider dans les recrutements certes mais également travailler sur l’employabilité des cadres et le développement des compétences de chacun de nos candidats. La RSE, le développement durable, l’économie circulaire, les bilans carbone, ces mots sont aujourd’hui des clés pour créer le lien et susciter la rencontre avec les cabinets.

Il y 18 mois, nous décidions de créer une division Engagement Sociétal & Intérêt Général. un message fort envoyé au marché sur notre capacité à innover et à nous adapter, convaincus que cette trame de fond serait rapidement un sujet de préoccupation et d’ambition pour tous nos candidats et clients. L’année 2020 est une confirmation d’un besoin d’expertise de la part de nos partenaires.

En dédiant 30 milliards d’euros sur le « plan vert » dans le plan de relance, le gouvernement porte clairement cette ambition. Ce plan va permettre la création de 100 000 emplois dans les prochaines années dans les secteurs du transport, de la rénovation des bâtiments, de l’énergie et de l’agroécologie. Cette croissance verte va toucher tous nos métiers traditionnels, toutes nos organisations et sera désormais un sujet au sein de tous les comités de direction.

Alors pensons vert et engageons-nous à réfléchir ensemble aujourd’hui à la construction des solutions du monde demain.